L’économie sociale en France

Presque tous les foyers vivant en France sont en contact avec l’Economie Sociale et Solidaire. Les mutuelles de santé et de prévoyance couvrent plus de 30 millions de personnes ; les mutuelles d’assurance une automobile sur deux et deux habitations sur trois.

L’économie sociale et solidaire c’est :

  • 2 millions de salariés soit 1 salarié sur 10
  • 780 000 entreprises
  • Un gisement fertile en création d’emplois
  • Une source de grandes innovations économiques et sociales

Les CRESS (article 6 – loi 2014)

Les Chambres Régionales de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS) sont présentes dans toutes les régions de la France Métropolitaine, ainsi qu’en Martinique, Guadeloupe et en Corse. Elles rassemblent les unions, fédérations et grandes entreprises de l’économie sociale, c’est à dire issues des familles coopératives, mutualistes et associatives. Elles sont constituées en association et ne sont donc pas, à la différence des chambres de commerce et d’industrie, des métiers ou d’agriculture, des organismes consulaires.

Les CRESS ont pour mission de représenter l’économie sociale sur le territoire régional auprès des pouvoirs publics (État et collectivités territoriales), de promouvoir  le concept d’économie sociale dans l’opinion publique (médias, Éducation nationale, etc.) et d’en assurer le développement.

Ces missions se font dans le respect du principe de subsidiarité en laissant aux fédérations adhérentes le rôle premier de soutien et d’assistance des structures locale. Les CRES ne fédèrent donc pas de manière directe les structures de base, celles-ci sont membres par le biais des structures fédératives que se sont données les acteurs de terrain. Les missions des CRESS ont été reconnues par la loi du 31 Juillet 2014 (art. 6).

Télécharger la présentation du réseau des CRESS

Le CNCRES

Pictogramme Représenter l'économie sociale et solidaire françaiseLe Conseil National des CRESS (CNCRES) rassemble les  CRES(S) : Chambres Régionales de l’Économie Sociale et Solidaire ; il constitue un lieu de concertation permanente et de ressources entre ses membres. Le CNCRES représente les CRESS au sein de la CFES et du CSES (Conseil Supérieur de l’Economie Sociale, instance consultative instituée par décret).

 

 

Il a pour objet de :

  • consolider la représentation, au niveau national des CRES(S)
  • contribuer et soutenir la structuration de l’Economie Sociale et Solidaire
  • connaître, faire connaître et reconnaître l’ESS en régions
  • favoriser le développement de l’action au service de l’innovation sociale
  • mutualiser et essaimer les “bonnes pratiques” des CRES (mois de l’ESS, Observatoire, …)

Il coordonne avec les CRES la communication du mois de l’Economie Sociale qui se déroule en novembre : www.lemois-ess.org

Pour plus d’infos : www.cncres.org

Le CSESS  (article 4 – loi 2014)

Le Conseil Supérieur de l’Économie Sociale et Solidaire  est chargé d’assurer le dialogue entre les acteurs de l’ESS et les pouvoirs publics nationaux et européens. Il est placé auprès du Premier Ministre.

 il est consulté sur tous les projets de dispositions législatives,
il contribue  à la définition d’une stratégie nationale de développement de l’ESS tendant à :
il est chargé d’établir tous les trois ans un rapport sur l’égalité entre les femmes et les hommes et de formuler des propositions.

  • promouvoir l’ESS auprès des jeunes;
  • aider les jeunes à entreprendre dans l’ESS ;
  • favoriser l’intégration des jeunes dans les entreprises.

Le CESS comprend des représentants des pouvoirs publics, des différentes formes juridiques de l’ESS, des organisations représentatives de salariés et d’employeurs, du Conseil National des CRESS, des autres organismes consultatifs, des services de l’Etat et des experts.

La CFESS (article 5 – loi 2014)

Pictogramme Prendre position au sein du Conseil supérieur de l'ESSLa Chambre Française de l’ESS a pour objectif d’assurer au plan national la représentation et la promotion de l’ESS. C’est une association constituée par les organisations nationales représentant les différentes formes statutaires de l’économie sociale et solidaire, ainsi que les ‘sociétés commerciales’ et par des représentants du Conseil National des Chambres Régionales de l’Économie Sociale et Solidaire, le CNCRES, A terme, la CFESS devrait remplacer le Conseil des Entreprises, employeurs et groupements de l’Économie Sociale (CEGES).

Pour plus d’infos : www.ess-france.org

Rédigé le : 23 juillet 2010 par cresca | Share on Facebook

Nos partenaires:

Ils nous ont fait confiance: