25 avril à 16h à l’IRTS de Reims : Spectacle ‘Tu connais l’ESS ?’

Proposé par la CRESS ChaEHLYASS_EstaWebster1(2bis)_270912mpagne-Ardenne en partenariat avec l’IRTS, interprété par Esta Webster, “Tu connais l’ESS” est un spectacle humoristique pour comprendre l’ESS. Après la tournée de novembre, pendant le mois de l’ESS, nous offrons une ultime chance à toutes celles et ceux qui ont manqué le spectacle de passer un bon moment ! Inscriptions auprès de M. Nicolas Perrein

Nicolas PERREIN

Cadre pédagogique

Responsable de la mention “Travail social et économie sociale et solidaire”

IRTS Champagne-Ardenne, 8, rue Joliot-Curie – 51100 REIMS

Tel (répondeur) : +33.3.26.06.82.32

nicolas.perrein@irts-ca.fr

 

 

 

—————————————————–

Le spectacle d’Esta Webster est très drôle et s’adresse à des jeunes dès 14 ans. Au delà du rire, on y trouve de nombreuses pistes qui permettent d’ouvrir le débat en classe ? Voici en quelques mots les sketches…

Les chaussures

Les valeurs de partage et de solidarité que nous défendons au sein de notre famille, et de notre République sont tout à fait transposables à l’entreprise. Les entreprises de l’Économie Sociale et Solidaires répondent à des valeurs : redistribution des bénéfices, solidarité entre les membres, démocratie.

Papy Baffeur

L’économie sociale et solidaire ne date pas d’hier… Même si la loi 2014 a offert une reconnaissance à l’ESS, l’origine de l’ESS remonte au 19ème siècle avec la création des premières sociétés de secours mutuelles et les épiceries coopératives.

La loi 1901 a octroyé le droit de s’associer.

 Besoin urgent

Il y a multiples et diverses possibilités de créer dans l’ESS : associations, coopératives, mutuelles, fondations et l’ESS concerne tous les secteurs d’activités : industrie, services, bâtiment. Que ce soit dans une coopérative bancaire, ou dans une association de services à la personne, les principes et le fonctionnement de l’entreprise restent les mêmes. Les fondements basés sur la démocratie, le partage, la solidarité, et la redistribution des bénéfices sont le socle commun des entreprises de l’ESS. L’ESS répondant aux valeurs de la République, les formations politiques, religieuses ou toute association prônant un communautarisme ne peuvent en faire partie, de même que toute activité illégale. La CRESS est une association dont l’objet est de promouvoir et de développer l’économie sociale et solidaire, elle accompagne à ce titre les projets d’ESS et notamment les projets de jeunes en association et coopérative.

 Saute mouton

Comment nait une entreprise de l’ESS ? A l’origine, ce sont toujours des femmes et des hommes qui s’associent pour répondre à un besoin.  Beaucoup d’associations naissent d’une volonté commune de création : dans le domaine sportif, mais pas seulement, un besoin en garderie (crèche associative), un besoin non couvert par le domaine public ou privé (service à la personne), un festival (cabaret vert). Non seulement ces associations sont des entreprises mais elles  grandissent, essaiment, se structurent. Elles créent des emplois sur le territoire, elle jouent un rôle économique incontestable et leur utilité sociale (bien que n’entrant pas dans le calcul du PIB) ne peut être remis en cause.

 Patron tout seul

La société est en bord du dépôt de bilan ? Toutes les solutions ont-elles vraiment été envisagées ? Beaucoup d’entreprise souffrent d’une mauvaise gestion : doit-on évoquer Sea  france, les madeleines Jeannette, ou les librairies Chapitre… mais faut-il pour cela cesser l’activité quand on a déjà l’expérience professionnelle, une clientèle fidèle, des salariés passionnés par leur travail ? Les salariés peuvent reprendre leur entreprise en SCOP – Société Coopérative et Participative – ces entreprises coopératives répondent aux principes de l’ESS : ainsi les salariés – associés participent aux décisions et partagent une partie des bénéfices de façon équitable.  En 2015, on compte en France 2855 SCOP pour 51500 salariés et 27330 salariés associés.

 Maitre du monde

Comment donner un sens à son travail ? L’économie sociale et solidaire est une façon d’entreprendre autrement répondant à des principes et valeurs fortes et plaçant l’humain au centre de l’économie. Elle opte pour un épanouissement de l’humain. Nous avons toutes et tous le choix, encore faut-il être informé.

 Rock-corps in village

Comment monter un festival ? Comment s’organiser ensemble pour réussir notre projet ? Les associations sont des entreprises et ont les compétences professionnelles pour vous aider à monter vos événements et projets.

Rédigé le : 6 février 2017 par cresca dans Agenda, Newsletter, RSS | Share on Facebook

Nos partenaires:

Ils nous ont fait confiance: